Expérience coquine avec une jolie voisine !

Cela fait quatre ans que j’ai déménagé à Paris afin de poursuivre mes études de droit. Comme de nombreux étudiants, je ne roule pas l’or. Je ne suis pas à la rue, mais je dois bien avouer que j’habite dans un appartement un peu pourri qui en plus est assez loin de mon université.

J’ai donc dû trouver un travail à mi-temps afin de joindre les deux bouts. Si on part du principe que je paye une partie de mes études, on peut dire que je n’avais vraiment pas le choix.

C’est justement sur mon lieu de travail que j’ai fait la connaissance de Paul. En tant que superviseur, Paul est un mec très cool. Lui et moi avons à peu près le même âge et on s’est rendu compte qu’on avait passé notre enfance dans le même quartier.

Un voisin connu de longue date

On a même fréquenté la même école durant le primaire et le secondaire, mais on n’a jamais eu l’occasion de se croiser. Pour couronner le tout, Paul et moi sommes fans de jeu vidéo.

Lorsqu’il apprit que je vivais dans un logement pourri que je rêvais de quitter, il m’a proposé de venir m’installer dans son immeuble. Il y avait un appartement de libre et Paul pouvait parler au propriétaire et il était même d’accord pour se porter garant.

Il faut dire qu’en tant que supérieur au travail, c’était sans doute lui la personne la mieux placée pour ça. Le propriétaire a été d’accord et Paul m’a même fait un prêt pour que je puisse déménager le plus vite possible.

Une rencontre qui ne s’oublie pas

Le jour de mon emménagement, tout se passe comme sur des roulettes. Paul qui habite un étage au-dessus du mien vient me donner un petit coup de main. Une fois les cartons déchargés, Paul m’invite chez lui pour boire un petit verre.

Au bout de dix minutes, il reçoit un coup de fil lui signalant qu’il doit descendre récupérer un colis qu’il avait commandé. Le livreur ne voulant pas monter, Paul décide donc d’aller à sa rencontre. Je me retrouve donc seul dans son appartement. C’est à ce moment qu’une femme nue surgit dans le salon où j’étais.

La demoiselle hurle en me voyant et j’essaie de détourner le regard aussi vite que possible, mais rien n’y fait. Je l’ai vue et elle sait que je l’ai vue. Quelques minutes plus tard, Paul revient avec son colis et il m’apprend qu’il veut me présenter quelqu’un.

Je comprends vite qu’il doit s’agir de la femme que je viens de voir, mais je me dis que les choses vont être un peu bizarres vu que je viens de la voir en tenue d’Ève. À ma grande surprise, la jeune femme revient avec Paul et se présente. Il s’agit de Nana, la petite-amie de Paul.

Une Nana pas comme les autres

Cela fait plus de six mois que j’ai emménagé dans mon nouvel appartement. Tout se passe bien et Nana et moi nous entendons très bien, comme des voisins. Contre toute attente et ne m’en a pas trop voulu après notre première rencontre quelque peu singulière.

Elle m’a avoué qu’elle dort nue et qu’elle se balade souvent sans vêtement dans l’appartement. Ce jour-là elle avait entendu la voix de Paul, mais elle pensait que j’étais sorti avec lui quand il est descendu récupérer son colis. C’est pourquoi elle a pensé qu’elle était seule dans l’appartement à ce moment-là.

Quelle voisine cette Nana !

Il faut bien reconnaître que Nana est une femme particulièrement belle. Si cela ne suffisait pas, elle est intelligente et elle a un corps de déesse. C’est simple, je n’arrête pas de fantasmer sur elle chaque fois que je la vois. Même si j’essaie de faire en sorte qu’elle ne le remarque pas, je n’hésite pas à la reluquer dès que j’en ai l’occasion.

Je me rappelle encore de ses formes et ça me hante. Le simple fait de m’imaginer sa poitrine opulente et ferme m’excite au plus haut point. Ce qui est sûr c’est que Nana n’a pas sa langue dans sa poche, elle est très franche et j’aime ça chez une femme, encore plus une voisine que je croise tous les jours (ou presque).

Avec le temps on s’est un peu rapproché et elle a fini par m’avouer qu’elle pense que Paul la trompe.

Une soirée bien arrosée

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. J’ai pris un jour de repos, mais je n’ai pas la tête à faire la fête. C’est le soir et Paul a prévenu qu’il ne rentrerait pas de la nuit. Nana est seule dans l’appartement et elle décide de me tenir compagnie. Elle descend à mon étage avec une bouteille de whisky et on décide de boire quelques verres à ma santé. L’alcool commence à faire son effet et c’est à ce moment que Nana m’avoue que Paul la trompe.

Selon Nana, Paul la trompe depuis surement plus d’un an. Elle a commencé à avoir des doutes il y a environ un an justement. En fouillant le téléphone de Paul à son insu, elle a remarqué qu’il recevait beaucoup de nude snap de la part d’une autre femme. Depuis, les choses ne vont plus très bien dans leur couple.

Paul ne la touche plus et elle affirme qu’il ne réagit même plus lorsqu’elle circule nue dans l’appartement. Elle me confie son désarroi et m’avoue que lors de notre première rencontre, ma réaction face à son corps nue lui a fait un peu plaisir.

Face au stoïcisme de Paul, elle avait presque oublié ce que ça fait de se sentir désirée.

Un moment inoubliable

Nana est hors d’elle. Elle jure et elle traite Paul de tous les noms. Elle me demande ce qui ne va pas chez lui espérant que je prenne parti pour elle. Face à mon silence, elle éclate en sanglots et elle me traite d’ordure. Elle me dit qu’elle pensait que j’étais différent et elle essaie de me frapper. J’esquive le coup et j’essaie de la calmer en la prenant dans mes bras. Elle pleure encore plus fort et elle se blottit contre moi.

Elle est belle, elle est dans un état de faiblesse et elle est ivre. J’avoue que j’ai déjà du mal à penser et je me dis que s’il se passait quelque chose, ce serait sans doute acceptable puisque Paul la trompe déjà.

Nana se calme enfin. Elle reste contre moi et elle s’excuse pour son comportement. Je sens bien qu’elle a un peu honte d’elle et qu’elle essaie d’éviter mon regard. Je sais que je devrais la lâcher, mais je n’y arrive pas. Je sens la chaleur de son corps contre le mien, je sens sa peau si douce et son parfum enivrant. Mon cœur bat la chamade, il bat si fort que j’ai l’impression que Nana qui est dans mes bras l’entend.

Remarquant que je ne la lâche pas, Nana lève les yeux vers moi. Nos yeux se croisent et je ne peux pas m’empêcher de détourner le regard. J’ai peur que si je la regarde, elle lise tout de suite dans mes yeux que je la désire.

Nana ne dit pas un mot, mais je sens bien qu’elle me regarde. Soudain, elle me demande pourquoi je la fuis du regard. Je réponds que je ne la fuis pas. Elle me demande alors de la regarder dans les yeux. Je suis incapable de le faire. Elle pose sa main sur ma joue et me demande une fois de plus de la regarder. Je m’exécute. Elle me sourit. Elle est tellement belle que ça en devient difficile pour moi de respirer. Elle esquisse un autre sourire et elle me demande si je la trouve belle. Je ne sais pas pourquoi elle me demande ça et j’essaie de noyer le poisson. Elle me dit que ça fait un moment qu’elle sent mon cœur battre la chamade.

J’aurais dû m’en douter. Puisqu’elle est dans mes bras, elle doit surement sentir les battements plus que rapides de mon cœur. Nana semble comprendre qu’elle me fait de l’effet. Elle sourit et soudainement elle approche son visage du mien.

Ma raison m’abandonne. La seconde d’après, j’embrasse passionnément Nana.

Notre petit secret

Après ce baiser, tout s’est enchainé. Face à la beauté de Nana, j’étais comme en transe. Nous nous sommes embrassés encore et encore. Mes mains ont glissé sous son chemisier et l’instant d’après nous étions tous les deux nus et prêts à le faire.

Je ne sais pas si c’était à cause de l’alcool, si c’était parce qu’elle se sentait enfin désirée depuis longtemps ou si c’était dans le but de se venger de Paul. Quoi qu’il en soit, Nana ne m’a pas résisté. On a couché ensemble cette nuit-là et elle est rentrée chez elle juste avant l’aube.

Cela fait maintenant deux jours que Nana et moi avons couchés ensemble. Je ne l’ai pas revu depuis et j’ai peur qu’elle se dise qu’il s’agisse d’une erreur. Je craque carrément pour elle, mais je sais aussi qu’elle ne va pas abandonner son couple aussi facilement pour moi. Mais ce qui me fait encore plus peur c’est qu’elle s’éloigne complètement de moi. Je fais de mon mieux pour l’éviter et pour l’instant j’y suis arrivé.

En rentrant du travail ce soir, je tombe sur Nana. On se salue l’air un peu embarrassé puis je m’esquive. Après être rentré chez moi, je reçois un SMS de Nana. Elle me dit qu’elle a pris mon numéro chez Paul. Elle m’avoue qu’elle sent que je l’évite et qu’elle ne veut pas les choses tourne mal entre nous. Je finis par lui avouer ce que j’ai sur le cœur. Je lui dis que j’en pince pour elle, mais que je comprends que les choses ne sont pas aussi simples.

Elle me répond avec un smiley. Je comprends que la situation semble l’amuser et que c’est peut-être moi qui dramatise un peu. Nana me répond ensuite qu’elle a apprécié notre nuit et qu’elle espère que la prochaine fois je ferai le premier pas.

Elle conclut enfin son message avec la phrase suivante : « ce sera notre petit secret ».

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.