3 types de pratiques sexuelles et leurs intérêts

L’acte sexuel est une pratique permettant de satisfaire une pulsion particulière engendrée par la libido. Toujours dans la quête de nouvelles sensations de plus en plus fortes, il est possible de varier les positions et surtout les pratiques pour exprimer sa sexualité. Cela permet d’atteindre facilement la jouissance. Cet article relève quelques-unes de ces pratiques et dit en quoi elles sont intéressantes.

Le sexe anal

La pratique du sexe anal est très récurrente de nos jours au cours des rapports sexuels. Elle consiste à effectuer une pénétration à travers la paroi de l’anus. Si les couples homosexuels procèdent principalement par cette manière, il arrive également que ceux hétéros aussi procèdent ainsi. En se servant des jouets sexuels comme :

  • le plug anal ;
  • le pénis en silicone ;
  • les vibromasseurs, etc.

Il est facile de stimuler le rectum afin d’obtenir le plaisir recherché.

L’intérêt de cette pratique est d’abord pour varier l’expérience sexuelle avec les couples hétéros. L’homme prenant la femme en levrette effectue une pénétration anale tout en stimulant le clitoris et le vagin. Cela amène la femme à atteindre facilement et rapidement l’orgasme tandis que l’homme tire davantage plaisir de sa jouissance. C’est une pratique qui peut aussi servir dans les cas où la femme est en période d’ovulation.

Le sexe BDSM vaginal

Cette pratique-ci n’est certainement plus à présenter. La façon la plus classique d’avoir des rapports sexuels est de passer à la pénétration vaginale. Cette pratique sexuelle n’est cependant accessible qu’aux couples composés d’au moins une femme. Il s’agit notamment des couples hétéros et lesbiennes.

Si les premiers se servent du pénis du partenaire masculin pour effectuer la pénétration, les couples lesbiens par contre utilisent les jouets sexuels. Le sexe vaginal trouve totalement son intérêt dans le fait qu’il permet d’atteindre le point G du partenaire féminin. Cette dernière peut ainsi atteindre facilement la jouissance. En même temps, cette pratique est la méthode primitive qui a toujours été utilisée pour des rapports sexuels.

Le sexe buccal

Il existe aussi le sexe buccal qui est encore appelé plus couramment sexe oral. C’est la pratique qui inclut la bouche dans le rapport sexuel. Elle est appelée la fellation quand c’est la femme qui se sert de sa bouche pour stimuler le pénis. Mais quand il s’agit de l’homme qui déguste de sa bouche le vagin, l’on appelle cela le cunnilingus.

Le sexe buccal est utilisé en guise de préliminaire pendant les rapports sexuels. Il faut remarquer que les effets que cela produit sont propices pour préparer les deux partenaires à aller à la pénétration. Cependant, en dépit d’être un préliminaire, cette pratique est également propice pour atteindre la jouissance et clôturer ainsi les ébats sexuels.

D’autres pratiques sexuelles

Bien sûr il existe quantitié d’autres pratiques sexuelles. Les limites de la sexualité n’existent que dans les tabous des humains et leur imagination. On peut parler du BDSM, du candaulisme, de l’échangisme ou du libertinage. Ce ne sont que les plus courants, bien sûr.

Et vous, qu’avez vous testé jusque là ? Quels seraient vos tabous et surtout vos envies ?

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.