Ankara, femme soumise cherche Maître à Orléans

Moi cest Ankara, femme soumise de 30ans à Orl’ans qui cherche un Maître expérimenté !

Bonjour

Présente sur ce site par défi personnel, je souhaite confirmer ou infirmer ma position de soumise à la recherche d’un Maître expériménté.

Mon expérience BDSM

Novice dans l’univers, je souhaite le découvrir grâce à des échanges et pourquoi pas rencontre(s). Je ne souhaite pas de relation H24 pour le moment. J’aimerai trouver une relation au sein de laquelle on est sur un pied d’égalité, sauf à certains moments. Des codes pourraient alors être mis en place entre la soumise et le Maître.
Je fais le choix de l’anonymat pour éviter toute répercussion fâcheuse au niveau professionnel.

Ce qui m’attire ici est l’esprit qui s’en dégage, la notion de confiance, complicité, mais surtout d’acceptation de l’autre. La notion de plaisir physique et donc sexuelle n’est, pour moi, que secondaire. A travers cette pratique, je recherche le dépassement de soi, l’oubli, l’abandon. Mais ceci n’est possible qu’avec la confiance de l’autre et en l’autre.

Concernant les pratiques, je ne peux actuellement y apporter de précision car je ne connais pas l’étendue et les effets de celle-ci. Je pense tout de même savoir ce que je ne souhaites pas pratiquer : scato, uro, pédo, zoo, animalisation, aiguilles, tout ce qui peut laisser des marques (tatouage, scarification, brulure…).

Au niveau physique, je mesure 1,70 mètre, les yeux bleus ou verts suivant la météo, les cheveux courts de couleur bizarre, avec une silhouette assez ronde. Au niveau vestimentaire, les pantalons sont ma religion.

Assez timide, j’ai des difficultés à engager la conversation avec l’autre au début. Si je suis à l’aise ou que ton profil déclenche ma curiosité, la timidité a tendance à tomber.

L’utilisation des termes « dressage, « façonner » ou autres synonymes me rebute. Je ne souhaite pas devenir quelqu’un d’autre mais évoluer avec toi afin de créer une harmonie, une alchimie et une dynamique qui convienne à chacun. L’utilisation de ces termes implique que l’homme est directement accepté sans effort à fournir, par contre, la pauvre petit femme ne correspond à rien.

Comme dans toute relation, le dominant choisi qui il souhaite dominer, la soumise choisi à qui elle prête allégence.

Dominer une femme aujourd’hui

Une femme n’est pas qu’une pauvre petite chose fragile. Je sais ouvrir une porte et même la tenir pour toi. Je gagne ma vie donc je peux aussi payer l’addition. Après tout, si les femmes souhaitent l’égalité, autant prouver qu’on peut le faire plutôt que se cacher derrière des manières gentleman.

Attention, je ne dis pas que ça n’est pas plaisant de temps en temps, mais que continuellement, cela devient lassant. Imagine, bientôt je serai stoppé dans ma progression à cause d’un bocal à ouvrir ou un meuble à construire :)

J’espère avoir, ici, balayé l’ensemble des questions habituelles que l’on se pose à chaque début de discussion et nous avoir ainsi permis de gagner du temps. Si vous souhaitez des précisions ou engager la conversation, n’hésitez pas.

Bien à toi,

PS : j’ai failli oublier, femme, célibataire sans enfant, 31 ans et je suis d’Orléans, donc je cherche un maitre dans un rayon de 50km max.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.